Le diagnostic : quesako ?

Une démarche préalable nécessaire

Evaluer votre potentiel à l'export

Étape préalable à la définition et à la structuration de votre stratégie de développement sur le marché africain, le diagnostic vise à réaliser une photographie de votre entreprise à un instant t. Il vous permettra ainsi de prendre du recul par rapport au fonctionnement de votre organisation.

Parce que le développement à l’export ne s’improvise pas et parce que cette démarche est une véritable aventure entrepreneuriale, cet état des lieux permettra de :

> évaluer votre capacité et votre potentiel à l’export ;

> préparer de façon méthodique votre développement sur le marché cible en Afrique.

Se lancer à l'export engage l'entreprise

Élaborer une stratégie cadrée, même quand la réflexion a déjà été engagée, favorise la réussite durable de l’entreprise. Ceci est d’autant plus vrai sur marchés africains qui, bien que très attrayants et à fort potentiel, peuvent s’avérer être complexes.

Il est important de ne pas négliger l’impact que peut avoir cette démarche sur votre organisation, autant sur le plan financier que sur son fonctionnement intrinsèque. 

Exporter dans les meilleures conditions possibles

Outil d’aide à la décision, votre diagnostic export doit notamment vous permettre d’évaluer et de valider ou non votre potentiel de développement en Afrique. Cette analyse intègre la revue des différentes fonctions de votre entreprise, à savoir :

> le management/la direction générale : elle intègre l'analyse de la motivation de l’entreprise, sa vision stratégique en place... ;

> le produit : la question ici est de savoir si l'export se focalise sur un produit global, c’est-à-dire identique pour tous les marchés, ou local, c’est-à-dire adapté au pays cible ;

> les services de production : seront essentiellement abordées les notions de capacité de production, performance de l’outil ... ; 

> les services vente, marketing et communication : dynamisme de l'équipe commerciale, performances à l’international si existantes, maîtrise des risques ;

> le département financier : l’objectif ici est de valider la capacité financière, les besoins de trésorerie... face aux investissements ;

> les services en lien avec l’innovation, s’ils existent.

Trois décisions possibles

  1. Go : l’entreprise ne présente aucune faiblesse majeure et le potentiel export est confirmé.

  2. Go, avec des réserves : l’entreprise présente quelques difficultés qui restent néanmoins surmontables. Vous pourrez ainsi vous appuyer sur vos forces et surmonter vos faiblesses.

  3. No Go : de nombreux axes d’amélioration ont été identifiés et le potentiel export est trop faible. Des actions correctives doivent être mises en place. 

 

Le diagnostic vous permettra ainsi de :

> identifier les actions concrètes à mettre en œuvre à court moyen terme ;

> élaborer un plan d’action (qu’il soit correctif pour celles qui ne sont pas prêtes ou un plan d’affaire internationale) afin de démarrer l’exportation dans les meilleures conditions possible.

La feuille de route opérationnelle guidera la marche à suivre et accompagnera la transition.

Cette démarche n’est pas exclue pour les entreprises déjà présentes à l’international. Elle permettra de structurer davantage votre stratégie.

A qui confier cette étude ?

Cette étude peut être réalisée en interne, en se basant sur des outils classiques. Cependant, afin d'avoir un regard objectif, il peut s'avérer nécessaire de faire appel à un conseil externe.

Business développement en Afrique de l'Ouest

Contactez-nous !

Grow Up Markets

Tour Oxygène | 10 -12 boulevard Vivier Merle
69393 Lyon cedex 03

Nous contacter

Du lundi au vendredi de 10 h à 19 h 

Tel. + 33 472 534 494

E-mail : ca@growupmarkets.com

© 2019 by GrowUpMarkets